La loi n'autorise pas le raccordement de votre système d'alarme aux forces de l’ordre

La loi n'autorise pas le raccordement de votre système d'alarme aux forces de l’ordre

Le saviez-vous ? Professionnels et particuliers, nous sommes tous concernés

 

Qu’en dit la Loi ?

 

Selon l’article L613-6 du Code de la sécurité intérieure, les activités de surveillance à distance des biens meubles ou immeubles ne peuvent avertir les forces de l’ordre qu’en cas d’effraction avérée.

 

Les solutions de télésurveillance

 

Si vous ne souhaitez pas gérer votre système d’alarme en autosurveillance, vous pouvez faire appel à un centre de télésurveillance.

 

Le centre de surveillance effectue une vérification via une levée de doute visuelle ou sonore. En cas d’alerte avérée, le centre de télésurveillance va alors prévenir les forces de l’ordre ou envoyer un agent directement sur les lieux.

 

Notez bien que tout appel qui s’avèrerait injustifié aux forces de l’ordre (police ou gendarmerie) est passible d’une amende de 450€.

 

Consultez G-Kam pour plus d’informations relatives à l’installation d’un système d’alarme anti-intrusion en région Rhône-Alpes.

Retour Contactez-nous