Saut dans le temps : L’histoire de l’alarme depuis ses débuts

Saut dans le temps : L’histoire de l’alarme depuis ses débuts

G-Kam vous propose un voyage à travers le temps pour découvrir les débuts des systèmes d’alarme à l’époque de nos ancêtres.

 

390 avant JC

Retour à l’époque où l’électricité n’était même pas imaginable. Le seul moyen d’alerter d’une intrusion était alors les animaux de la ferme. La légende des Oies du Capitole raconte que le crie des oies aurait permis d’alerter la population de l’attaque des Gaulois, de stopper l’invasion et de remporter la victoire.

 

Le 18ème, les prémices des systèmes d’alarme

Tidesley, chercheur Anglais, met au point un moyen de protéger les habitations en plaçant un carillon relié à la serrure.

En cas d’intrusion par la porte, le carillon retentissait et alertait les habitants.

 

Les avancées majeures du 19ème siècle

Augustus Rope relie, grâce à un circuit électrique, toutes les ouvertures d’une habitation, portes, fenêtres... Le procédé est simple, dès qu’une porte ou une fenêtre était ouverte, le circuit électrique se refermait, ce qui entrainait une transmission du courant, puis une vibration qui actionnait des petites cloches disposées un peu partout dans la maison.

 

Le 19ème marque également les débuts de la télésurveillance.

Edwin Holmes, brillant homme d’affaire, popularise l’alarme à New York en reliant les alarmes à son bureau où il recevait les appels d’intrusion.

 

Edward Calahan pensa lui à diviser la ville en plusieurs parties, pour pouvoir envoyer un « garçon de course » directement sur les lieux du cambriolage.

 

L’alarme d’aujourd’hui dès le début du 20ème siècle

Kaya Ryoi, Japonais, met au point le premier système d’alarme électronique. Dans la foulée, les premiers détecteurs de mouvement voient le jour.

 

Les années 80 marquent le début des systèmes d’alarme sans fil.

 

Aujourd’hui, les systèmes d’alarme sont de plus en plus connectés, grâce au wifi et aux technologies toujours plus innovantes, mises en place par les fabricants.

Retour Contactez-nous